Demandez un devis

Écriture

Un cliffhanger en littérature, c’est quoi?

Directement empruntée de l’anglais, l’expression cliffhanger veut littéralement dire « personne suspendue à une falaise ». En français, on traduit parfois ce phénomène par « suspense » ou encore « accroche », ces deux termes étant toutefois moins répandus dans le jargon populaire.

Figures de style : 5 d’entre elles à maîtriser

Il existe toute une panoplie de figures de style qui permettent de bonifier considérablement la qualité littéraire d’un texte, de l’enrichir et d’ainsi accrocher davantage le lecteur. Avec un peu de pratique et une bonne dose d’imagination, vous serez fins prêts à utiliser ces 5 figures de style parmi les plus courantes. À votre plume !

Écrire de la littérature érotique selon Marie Gray

« En érotisme, il est facile de tomber dans les clichés en utilisant, soit dans les dialogues, soit pour décrire différentes parties de l’anatomie des protagonistes, des termes qui sont trop cliniques (ce qui n’est pas très excitant), trop poétiques (ce qui peut parfois frôler le ridicule) ou encore trop familiers. Les dialogues doivent sembler probables : personne n'utiliserait, dans le feu de l'action, un langage trop recherché ou tout en métaphores. Mais les formules trop familières peuvent (vraiment) agacer. De même, les positions, les organes, les gestes, lorsque décrits de manière très factuelle, sans fantaisie, donnent une impression de froideur qui est bien peu érotique! »

Peut-on citer une œuvre dans son projet d’écriture ?

La Loi sur le droit d’auteur protège toute œuvre originale fixée sur un support (littéraire, dramatique, musicale ou artistique). Elle stipule que l’auteur d’une œuvre est le premier titulaire des droits de cette œuvre. Pour citer un extrait d'une œuvre, il faut donc, en général, l’autorisation de son auteur ou de l’éditeur titulaire des droits. C’est d’ailleurs ce que recommande l’UNEQ, puisque c’est la seule façon d’éviter tout risque de poursuites judiciaires.

Aller en haut