fbpx

Quel genre de retraite d’écriture est faite pour vous?

Il s’avère difficile, au milieu de notre vie trépidante, de trouver le temps et le calme nécessaires à l’écriture. Nous sommes débordés par le travail, préoccupés par nos responsabilités familiales, nos engagements sociaux, les comptes à payer, les courriels auxquels il faut répondre et cela sans compter les heures passées (ou perdues?) sur les réseaux sociaux. Pendant ce temps, les projets littéraires n’avancent pas très vite… et le besoin d’isoler un moment pour se consacrer à l’écriture devient de plus en plus nécessaire.

Identifier votre besoin et vos moyens 

Les retraites d’écriture ont pour objectif de se couper du quotidien, de s’éloigner du bruit et des obligations, de se ménager du temps pour soi afin de stimuler sa créativité dans un environnement calme et nouveau. Il importe peu que vous soyez ou non un auteur confirmé, nul besoin d’attendre le jour où vous aurez droit à une résidence d’écriture assortie d’une bourse ni d’attendre de voir passer sous vos yeux une offre de retraite d’écriture en formule tout inclus; il vous est possible d’organiser votre propre retraite d’écriture sur mesure, selon vos besoins, votre budget et votre personnalité!

Clarifier votre intention d’écriture

Prenez garde, en planifiant une retraite d’écriture, de ne pas viser des objectifs trop lourds et difficiles à atteindre. Si vous vous absentez un moment de vos obligations quotidiennes, il ne faudrait pas que ce soit pour vous en imposer d’autres, différentes, certes, mais tout aussi contraignantes. Une retraite d’écriture devrait vous permettre de vous accorder quelques instants d’oisiveté, sans culpabilité, afin de vous recentrer sur l’instant présent, et prendre conscience des éléments qui vous entourent. Avec cela peut venir l’ennui, bien sûr, puisque nous sommes habitués au grand tourbillon de la vie moderne, mais l’ennui a ceci d’extraordinaire qu’il ouvre les voies de l’imaginaire. Ne rien faire permet d’avoir enfin du temps pour réfléchir; ainsi s’ouvre une porte sur la créativité au sein de cet espace spécialement aménagé pour accueillir l’inspiration.

Pensez donc à privilégier un moment, un lieu et une ambiance favorables aux Muses. Si vous préférez un minimum de structure, rien n’empêche de prévoir au cours de ce séjour une petite routine d’écriture quotidienne. Ce qui importe le plus est d’éloigner de vous les obligations et les tentations de procrastination de tout acabit. C’est le moment de réaliser votre fantasme d’écrire à temps plein (… pour une période limitée!). Et puis, selon le type de retraite qui saurait vous plaire, pourquoi ne pas planifier cet enthousiasmant projet avec un petit groupe de passionnés d’écriture? Il s’agit d’un bon moyen de diviser la dépense encourue et de partager avec vos frères et sœurs de plumes, au cours de ce séjour, le fruit de votre inspiration.

Écriture et chalet au bord de l’eau, en forêt ou en montagne

Si la forêt peut s’avérer un lieu peuplé de trolls, d’ogres, de sorcières et de fées, elle peut aussi se révéler un lieu extraordinairement relaxant. On y apprécie la fraîcheur de l’air, le bruissement des feuilles, le clapotis d’un ruisseau ou d’un lac sans oublier le doux chant des oiseaux. Il est d’ailleurs prouvé que les promenades en nature réduisent l’anxiété et favorisent la créativité. Le Québec regorge de réserves naturelles où l’on peut louer un petit ou grand chalet. Jetez un œil aux possibilités qui s’offrent à vous en consultant le site web de la SEPAQ.

Écriture, monastère ou autres centres religieux

​​Une retraite dans un établissement religieux ne convient pas à tout le monde. Avant de vous lancer dans cette expérience intérieure apaisante, vous devez être conscient qu’on vous demandera fort probablement d’observer dans ces lieux le silence absolu. Il existe au Québec plusieurs institutions religieuses qui proposent des retraites silencieuses. Selon les établissements, il n’est pas forcément obligatoire d’être croyant ou pratiquant pour s’y rendre. Certains établissements se veulent d’abord et avant tout des lieux de calme et de ressourcement, et cela en dehors de toute considération religieuse. Voici un site web qui dresse une liste des principaux centres religieux de retraite du Québec prêts à vous accueillir.

Écriture, yoga et méditation

Si vous souhaitez faire d’une pierre deux coups, en prenant soin à la fois de votre corps et de votre esprit tout en vous ménageant un espace consacré à l’écriture, ce type de retraite est exactement ce qu’il vous faut. Un peu de yoga ou de méditation le matin, dans un environnement paradisiaque, afin bien commencer la journée, et vous serez ensuite disposé à laisser venir à vous l’inspiration. Vu la popularité croissante du yoga et de la méditation, les offres de retraites forfaitaires affluent en ce domaine. Il y en a pour tous les goûts. À titre d’exemple, le site web québécois Retraites de yoga constitue un répertoire de retraites de yoga et méditation internationales et francophones s’adressant tant aux novices qu’aux habitués. Vous aurez l’embarras du choix. Cherchez également sur le web; certains séjours s’adressent spécialement aux artistes et aux écrivains.

Écriture et campagne

Pour sortir de la ville, fuir les embouteillages et respirer un bol d’air frais, il n’y a pas mieux que le terroir. La campagne représente un havre de paix. Si vous appréciez les paysages bucoliques, vous pourriez prendre le temps de vous asseoir dans les prés et vous laisser inspirer, comme lors de votre enfance, par la forme des nuages. Et puis pourquoi ne pas cueillir des petits fruits sauvages en guise de collation, côtoyer les animaux de la ferme et puiser votre repas du soir à même le jardin? Des sites web de location entre particuliers, tels que Airbnb, peuvent vous permettre de dénicher la perle rare dans les campagnes québécoises ou européennes. Et si votre budget est restreint, pourquoi ne pas envisager de loger gratuitement dans une demeure privée, en échange de vos services de gardien de maison ou d’animal de compagnie? De nombreux sites web, tels que Nomador, proposent ce type d’arrangement entre propriétaires en voyageurs. À vous d’en profiter!

Il existe bien d’autres genres de retraites d’écriture. Ce ne sont ici, bien évidemment, que quelques idées. Votre budget ne vous permet pas de prévoir un séjour hors du pays, de la province ou de la ville? Il vous est impossible de quitter votre demeure le temps d’une retraite d’écriture?

Autres possibilités pour mini budget!

Écriture et expresso

Pourquoi ne pas vous offrir une mini-retraite d’écriture, le temps d’un après-midi ou d’un week-end, dans un charmant petit café? On néglige souvent de considérer les choses toutes simples qui sont à notre portée. Dans une brûlerie, vous pourrez vous enivrer de l’odeur du café tout en travaillant sur votre manuscrit tandis qu’une main affable viendra poser sur la table le petit gâteau au chocolat que vous aurez commandé pour accompagner votre expresso.

Écriture et lecture

Si vous fuyez le café, les calories (et les menues dépenses qui se multiplient à toute vitesse!) il restera toujours le calme des bibliothèques pour vous accueillir. Alors que vous serez entouré de livres, vous saurez vous laisser inspirer par le calme et bercer par les chuchotements des usagers. Cela est sans compter que, si besoin est, vos recherches s’en trouveront facilitées et que vous y trouverez peut-être même sur les tablettes une source d’inspiration!

1 réflexion sur « Quel genre de retraite d’écriture est faite pour vous? »

  1. C’est un excellent article. Je crois que c’est un acte courageux de prendre le temps de faire une retraite (quelle soit spirituelle, sportive, créative ou autre). Je pense qu’une retraite yoga/écriture peut être un excellent moyen de se faire du bien sur tous les plans. ^^

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close