fbpx

Possédez-vous les aptitudes requises pour être écrivain?

Vous avez toujours voulu écrire, sinon vous écrivez depuis un certain temps, et dans un petit moment de découragement vous en êtes à vous demander si vous possédez les qualités requises pour être écrivain. D’emblée, rassurez-vous, sachez que l’écriture est un travail de longue haleine et qu’il semble bien que le doute soit inhérent à la vie d’auteur. Tout le monde le sait, l’inspiration connaît ses hauts et ses bas! Mais au-delà de celle-ci, certaines dispositions s’avèrent essentielles dans le travail d’écriture. Prenez le temps de les considérer afin de vous interroger, en toute honnêteté avec vous-même, à savoir si vous les possédez.

La passion d’écrire

Avant même le talent? demanderez-vous. Certainement! D’ailleurs le célèbre Jacques Brel disait : « Le talent, ça n’existe pas. Le talent c’est d’avoir envie de faire quelque chose. » Il n’avait pas tort. Sans la passion d’écrire, autant le dire tout de suite, vous n’arriverez jamais à rien; celle-ci constitue le moteur même de la créativité littéraire.

L’assiduité au clavier

Bien qu’il soit possible de se sentir particulièrement inspiré dans des lieux où à des instants précis, il n’en reste pas moins que pour venir à bout d’un manuscrit les moments inspirés ne suffisent pas. S’imposent tôt ou tard l’élaboration et le peaufinage du texte, et en cela un travail régulier peut faire beaucoup mieux que des séances ponctuelles d’écriture. L’assiduité au clavier permet donc d’assurer non seulement le développement du projet d’écriture, mais aussi sa cohésion et son perfectionnement.

Le sens de l’observation

Un bon écrivain est celui qui convie son lecteur à porter attention à la beauté tout autant qu’à la laideur du monde, à l’infiniment grand tout autant qu’à l’infiniment petit. Il est le doigt qui pointe vers tout ce qui mérite d’être considéré. L’auteur doit par conséquent se révéler plus attentif que le commun des mortels et poser un regard neuf sur ce qui l’entoure. Avez-vous le sens de l’observation suffisamment développé pour y prétendre? C’est grâce à celui-ci que vous pourrez enrichir votre texte d’une multitude de considérations aussi justes que prégnantes. 

Le talent et la créativité

Évidemment qu’il en faut, du talent! Même chose pour la créativité. Seulement ce n’est pas suffisant pour être écrivain. Plusieurs s’entendent pour le dire, dans le milieu du livre, pour être écrivain il faut environ 10 % de talent et autour de 90 % de détermination (ce qui pourrait assez bien se résumer, en fait, dans les trois dispositions qui suivent).

La patience

Rome ne s’est pas faite en un jour, dit-on! Eh bien même chose pour les bouquins. Oubliez le mythe de l’écrivain inspiré qui pond un chef-d’œuvre en une seule nuit d’inspiration. Il vous faudra quelques semaines, quelques mois, voire quelques années avant de parvenir au terme de votre projet d’écriture. Soyez donc armé de patience!

La persévérance

La persévérance va de pair avec la patience. Quand bien même on aurait la patience d’attendre 100 ans, les choses ne se feront pas toutes seules! Il faut savoir persister dans le travail d’écriture et ne pas perdre de vue l’objectif à atteindre. Si vous laissez tomber en cours de route, envahi par le découragement, vous ne franchirez jamais la ligne d’arrivée…

Le perfectionnisme

Écrire, c’est réécrire. Souvent. Sans cesse. Jusqu’à la quasi-perfection. Même si on la sait impossible à atteindre, cela n’empêche pas d’en faire l’objectif ultime. Un bon écrivain sait remettre vingt fois (et c’est un euphémisme!) son ouvrage sur le métier, tel que le recommandait Boileau en toute connaissance de cause.

1 réflexion sur « Possédez-vous les aptitudes requises pour être écrivain? »

  1. Je suis entièrement d’accord avec toi. Ecrire est un travail qui demande du temps, de l’énergie, de la détermination et de la créativité. ^^

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close