Édition

Que se passe-t-il lorsqu’une maison d’édition traditionnelle accepte votre manuscrit?

La nouvelle tant attendue vient de vous arriver : une maison d’édition propose de publier votre manuscrit. Au-delà de l’énervement, cette annonce peut générer bon nombre de questions chez vous et avec raison! Le pigeon décoiffé a rencontré Tania Massault, directrice générale aux Éditions Alto afin de démystifier les étapes cruciales de l’édition d’un manuscrit, de son acceptation jusqu’à sa parution.

Du Young adult au New adult : une évolution de la littérature jeune adulte ?

La littérature Young adult a connu son essor au début des années 2000 avec des séries phares comme Twilight ou Hunger Games. Quelques années plus tard, afin de conserver l’attention d’un lectorat « jeune adulte » devenu adulte, les maisons d’édition ont estampillé sous l’étiquette New adult un nouveau courant éditorial censé faire suite à celui du Young adult. Mais l’émergence de la fiction New adult n’était pas le seul fait du milieu éditorial classique, elle était également le reflet d’un phénomène d’écriture qui a pris à revers l’édition traditionnelle : l’auto-édition.

Pour en finir avec les « méchants éditeurs »

Vous avez encaissé de nombreuses déceptions, en regard du milieu éditorial, et ne comptez plus les histoires d’horreurs racontées par vos connaissances. Il vous semble désormais que les éditeurs ne lisent pas les manuscrits et ne pensent qu’à faire de l’argent en publiant des best-sellers. On dit qu’il faut connaître des gens bien placés, pour être publié, et cette affirmation vous apparaît confirmée par le fait que tout le monde autour de vous, souhaitant publier un ouvrage, a essuyé à répétition des refus de la part des éditeurs. Bref, le milieu éditorial traditionnel vous paraît de plus en plus suspect…

Faire face au refus de son manuscrit

Vous avez travaillé des mois, voire des années à la rédaction de votre manuscrit. Vous y avez mis tout votre cœur, vous l’avez lu, lu, et relu, et puis ça y est : vous avez enfin osé l’envoyer à des maisons d’édition en vue de le faire publier. Malheureusement, ça ne se passe pas comme prévu, et vous recevez un ou des refus. Comment encaisser le choc initial? Comment agir par la suite ? Découvrez conseils et informations à ce sujet.

L’accompagnement à l’autoédition : ce qu’il faut savoir

Lorsque l’auteur se lance dans l’autoédition, il doit accomplir seul le processus de publication. La nécessité d’entrer en contact avec des spécialistes de différents secteurs de la chaîne du livre (révision, graphisme, impression, distribution…) est inévitable et la coordination du projet peut sembler lourde à porter. Il conviendra dès lors d’envisager l’accompagnement à l’autoédition.

Aller en haut