Demandez un devis
Webzine2022-03-03T18:50:06-05:00

WEBZINE

Cinq erreurs à éviter dans la planification d’un roman

Planifier l’écriture d’un roman est une étape importante, mais qui peut comporter quelques pièges. Voici les cinq erreurs à ne pas commettre lors de la planification d’une intrigue et de l’élaboration de personnages en vue de l’écriture d’un roman. Ces cinq erreurs peuvent être corrigées en amont de l’écriture, alors prenez le temps de bien penser avant de vous lancer.

Le « regard masculin », comment s’en sortir?

Le point de vue narratif est la manière dont est racontée une histoire, c’est-à-dire la position qu’adopte le narrateur. Il peut s’avérer nécessaire de porter une attention particulière à cet aspect narratif puisque ce point de vue pourrait véhiculer (peut-être même à l’insu de l’auteur!) certains biais sexistes. Le regard ou point de vue masculin, aussi appelé male gaze, peut parfois s’immiscer dans une œuvre littéraire.

Comment choisir le nom des personnages de son roman?

Il existe deux types d’auteurs quand vient le temps de nommer des personnages : ceux pour qui la sélection du nom des personnages de leur histoire est une tâche longue et minutieuse, et ceux qui choisissent des noms un peu au hasard, sans trop se pencher sur leur signification ou leur portée. Des noms qui cadrent avec les histoires, des noms avec des significations particulières, des noms audacieux… comment s’y retrouver? Lisez nos conseils pour vous aider dans ce choix pas toujours facile.

Une nouvelle littéraire, comment ça s’écrit?

La nouvelle littéraire est un format littéraire bref qui possède des caractéristiques particulières, mais qui offre néanmoins une très grande liberté aux écrivains. Pour pouvoir marquer et transporter le lecteur à l’aide de peu de mots, il faut savoir tirer profit de ses derniers et les choisir minutieusement. Voici les principaux attributs de la nouvelle littéraire et des conseils plutôt simples pour écrire une nouvelle littéraire remarquable.

Humour vs ironie : comprendre les différences

L’une des fonctions de la littérature est de divertir son public. Afin de parvenir à le transporter dans l’univers qu’il construit, l’auteur devra notamment être en mesure de lui faire vivre des émotions. Ce plaisir momentané se traduira entre autres par l’amusement du lecteur. En ce sens, l’humour et l’ironie présents dans plusieurs œuvres contribuent à bonifier son expérience de lecture. Or, il convient pour l’auteur d’en comprendre les rouages et de les distinguer pour les utiliser à bon escient.

Comment rendre ses dialogues plus vraisemblables

Le dialogue est sans l’ombre d’un doute l’un des aspects de l’écriture littéraire le plus difficile à maîtriser. Il suppose un rythme qui lui est propre, distinct de la narration. Ces subtilités sont d’autant plus difficiles à maîtriser que l’auteur doit s’assurer de maintenir en tout temps la vraisemblance de l’échange. L’oralité s’avère heureusement l’un des meilleurs outils pour l’écrivain désireux d’améliorer la structure et l’impact de ses séquences dialogales.

Faire face au refus de son manuscrit

Vous avez travaillé des mois, voire des années à la rédaction de votre manuscrit. Vous y avez mis tout votre cœur, vous l’avez lu, lu, et relu, et puis ça y est : vous avez enfin osé l’envoyer à des maisons d’édition en vue de le faire publier. Malheureusement, ça ne se passe pas comme prévu, et vous recevez un ou des refus. Comment encaisser le choc initial? Comment agir par la suite ? Découvrez conseils et informations à ce sujet.

Les histoires d’amour se ressemblent-elles toutes?

La romance est devenue, de nos jours, un sous-genre associé à la littérature populaire qui fait encore l’objet de préjugés. Est-ce que les romans d’amour racontent toujours la même histoire ? Afin de mettre en lumière ce genre romanesque assez méconnu et tenter d’ébranler quelques mythes tenaces, le Pigeon décoiffé s’est entretenu avec Suzanne Roy et Vickie Poulin, toutes deux autrices de romance et co-organisatrices du Festival Romance Québec.

Comment créer de l’émotion chez le lecteur

Les émotions sont le moteur de la plupart des histoires. Souvent, ce qui différencie les lectures marquantes, celles qui restent avec nous longtemps après qu’on ait tourné la dernière page, de celles qu’on finit rapidement par oublier, ce sont les émotions que l’on a ressenties. On parle ici de la capacité de l’auteur à créer de l’émotion chez son lecteur, le genre d’émotion qui perdure, qui fait pleurer ou rire, qui nous fait nous languir d’une histoire. C’est souvent cette capacité à faire vivre une multitude de sentiments forts au lecteur qui permet à certains romans de s’élever au titre d’inoubliable.

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Aller en haut