Écrire l’érotisme

Qu’on se le dise, écrire de la littérature érotique, ce n’est pas si facile que cela peut le paraître; si chacun d’entre nous est forcément un être sexué, et possède son propre petit répertoire de fantasmes, rien n’assure pour autant le succès du passage à l’écrit.

Entre érotisme et pornographie

Il convient d’abord de se demander ce que c’est, au juste, que l’érotisme, et en quoi il peut se différencier de la pornographie.

Il y aurait là matière à palabrer, mais tenons-nous-en à l’essentiel : l’érotisme constitue l’ensemble des facteurs propres à éveiller le désir sexuel; il serait donc le propre des préliminaires. Il ne fait pas état de l’acte sexuel lui-même, mais réfère plutôt à sa mise en scène. L’érotisme tient de la diversité, des nuances et des subtilités de la représentation mentale, contribue au contexte, et stimule l’anticipation de la jouissance. La pornographie s’avère quant à elle une exposition sans détour, explicite, plutôt crue, de l’acte sexuel.

Bien que certains considèrent la pornographie comme une forme amplifiée de l’érotisme, il faut prendre conscience du fait que l’un peut avoir lieu sans l’autre, et vice et versa, et qu’en cela ils ne sont pas forcément conséquents.

Bien que certains considèrent la pornographie comme une forme amplifiée de l’érotisme, il faut prendre conscience du fait que l’un peut avoir lieu sans l’autre, et vice et versa, et qu’en cela ils ne sont pas forcément conséquents.

Une histoire à raconter

Si les fantasmes constituent une bonne source d’inspiration, ils nous parviennent en tête, inéluctablement, en pièces détachées, sous forme de projections. Si l’on souhaite se lancer dans l’écriture érotique, il importe de dépasser le stade de la simple évocation, et voir à lier le tout, élaborer un texte bien organisé, signifiant, bref à inventer autour de ces scènes une histoire qui a le mérite de se tenir debout.

Les visées de la littérature érotique

L’objectif de la littérature érotique étant sans conteste de nourrir les représentations mentales, de stimuler les imaginaires selon un certain esthétisme, il convient de travailler la suggestivité des scènes en s’attardant d’abord au contexte dans lequel elles baignent (le lieu, le moment). Il importe de décrire par ailleurs les ambiances (l’atmosphère, le climat qui règne). Ensuite, vous l’aurez deviné, entretenir le lecteur sur le plaisir des sens ne se fait pas sans puiser dans les perceptions liées aux sensations physiques (les cinq sens : l’ouïe, l’odorat, le toucher, la vue, le goût). Le rythme de l’action n’est pas non plus à négliger (une petite vite ou de longs préliminaires?) Les émotions, les sentiments, sont également bienvenus, quoiqu’il faille avoir conscience du fait que l’érotisme n’est pas forcément lié au sentiment amoureux.

On a observé le phénomène avec le roman Cinquante nuances de Grey, dont les clichés ont été abondamment dénoncés : alimenter les stéréotypes, mettre de l’avant des scénarios prévisibles et exempts de toute originalité, n’attire pas les éloges de la critique.

Mise en garde contre les clichés

On a observé le phénomène avec le roman Cinquante nuances de Grey, dont les clichés ont été abondamment dénoncés : alimenter les stéréotypes, mettre de l’avant des scénarios prévisibles et exempts de toute originalité, n’attire pas les éloges de la critique. Dans le même ordre d’idées, il vaut mieux prendre garde aux lassantes répétitions (de gestes, de descriptions et de scénarios) et pallier, surtout, au manque de vocabulaire, au risque de faire bâiller d’ennui le lecteur.

Quelques astuces d’écriture

Pour favoriser l’écriture érotique, l’usage d’un champ lexical approprié peut s’avérer inspirant. On peut avoir recours également à des images, de la musique, des éclairages particuliers, au visionnement de films ou encore à la lecture d’autres ouvrages érotiques alimentant l’inspiration.

En terminant, retenez une chose; c’est que de l’érotisme il en va comme de la réussite d’un bon petit plat savoureux : tout est dans la manière de préparer et de servir le mets en question, avec art et minutie, à la façon d’un grand chef cuisinier.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close