L’ambiance sonore dans laquelle nous sommes plongés est un aspect des plus importants lorsque nous écrivons. On peut préférer écrire avec de la musique calme ou rythmée, à l’aide de bruits blancs, dans un café entouré de voix ou encore dans le silence absolu. Chaque auteur.e doit trouver sa formule inspirante. Pour plusieurs, le choix de la musique pendant l’écriture elle-même, ou en période de réécriture, est de la plus haute importance. C’est souvent un parcours d’essai-erreur avant de trouver ce qui fonctionne pour soi. Comment choisir le bon environnement sonore pour stimuler notre créativité? Et en quoi la musique peut-elle jouer un grand rôle?

L’effet psychologique de la musique sur le cerveau

Afin d’écrire une scène crédible et percutante, que ce soit une scène d’amour ou d’action, ou encore un grand déchirement, il est primordial de se camper à la place des personnages. Cela inclut de bien verbaliser ce qu’ils ressentent, mais également ce qu’ils portent, ce qu’ils voient, ce qu’ils sentent. La musique est un véhicule important pour créer une ambiance (calme, intense, effrayante) et à défaut d’être physiquement présent avec leurs personnages, les auteur.e.s peuvent, en accompagnant leur écriture de la musique appropriée, réussir à se plonger dans l’atmosphère de la scène avec leurs personnages.

La musique a plusieurs propriétés sur le cerveau : elle peut être stimulante, apaisante, aider à se rappeler certains moments ou émotions, apaiser ou énergiser. Ses pouvoirs sur la mémoire sont aussi importants. En effet, la musique peut nous remémorer certaines émotions avec plus de clarté ou de lucidité. Elle peut aussi nous permettre d’atteindre un certain état plus rapidement, que ce soit pour se détendre ou pour faire monter son rythme cardiaque en vue d’avoir davantage d’énergie.

Dans un article paru dans La Presse, Mathieu Roy, professeur au département de psychologie de l’Université McGill, rapportait qu’écouter de la musique dès notre très jeune âge nous aide dans la régulation de nos émotions. Il va sans dire qu’un aspect important de la création est d’être conscient de nos émotions et particulièrement de celles que l’on veut faire transparaître dans notre écriture. En ce sens, la musique peut nous aider.

Quel genre écouter? 

Une fois que l’on a établi l’ambiance que nous désirons créer, il est important de déterminer quel genre de musique convient mieux. Certaines personnes se laissent emporter par les mélodies, d’autres par les paroles. Ça peut être un mélange des deux. 

Il peut être intéressant de se créer une liste de lecture avec des titres qui correspondent à l’ambiance de notre roman, ou de certaines scènes, afin de rester connecté avec l’histoire, même lorsqu’on n’est pas activement en train de l’écrire. C’est une technique que plusieurs auteur.e.s utilisent même entre les périodes d’écriture dans le but d’alimenter l’inspiration.

Comment les auteur.e.s utilisent-ils la musique?

Nous étions curieux de savoir comment les auteur.e.s utilisent la musique de nos jours, au quotidien. Nous avons donc posé la question à certains d’entre eux[1] et les réponses étaient assez variées. Plusieurs mentionnent ne pas écouter de musique du tout pendant la rédaction, mais plutôt durant les périodes de pauses entre les séances d’écriture. D’autres utilisent la musique comme une façon d’entrer en « transe » en écoutant une même chanson à répétition. D’autres s’appliquent à créer des listes de lectures spécifiques à certains moments de leurs histoires. Un auteur mentionne être incapable d’écouter de la musique avec des paroles lorsqu’il est en mode rédaction, une autre explique que ce qui fonctionne pour elle comme « bruit » c’est de rédiger son roman à voix haute. Force est d’admettre que chaque auteur à sa propre « formule magique » ! Ce sont des pistes de réflexion intéressantes.

[1] Merci aux auteurs (trop nombreux pour tous les nommer!) qui ont gentiment accepté de répondre à nos questions à ce sujet.

N.B. Il est interdit de reproduire ce texte, en entier ou en partie, sans avoir obtenu notre autorisation.

Vous appréciez la qualité de notre travail? Soutenez le développement de votre webzine préféré ! ☕️

*

Comment caractériser ses personnages

Créer un personnage de roman attachant et crédible n’est pas toujours aussi facile que cela peut le paraître. Si votre histoire en cours d’écriture s’avère une fiction pure, et que vos personnages sont inventés de toutes pièces, il importe de bien les concevoir afin de renforcer la vraisemblance de votre récit. Ils doivent en effet apparaître aussi « réalistes » que possible en vue de favoriser l’adhésion du lecteur.

Découvrez, grâce à ce MINIcours, comment préciser les personnalités de chacun de vos personnages. Apprenez à conférer à vos protagonistes une certaine « épaisseur psychologique », à les rendre vraisemblables et à leur conférer de la cohésion.

Accédez au minicours en ligne

*

Notre mission est de soutenir et guider les auteurs, qu’ils soient débutants ou expérimentés, dans leur cheminement d’écriture et leur travail de perfectionnement de manuscrit avant publication.

Notre spécialité est l’évaluation de textes narratifs (roman, récit, nouvelle, conte, etc.); cela dit nous évaluons également d’autres types de manuscrits (essai, ouvrage pratique, guide, poésie, etc).

En savoir plus

*

Partager cet article

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS