fbpx

CINQ éléments à privilégier dans votre lettre adressée aux éditeurs

Votre manuscrit est enfin prêt, vous avez pris soin de bien le peaufiner suite à une relecture attentive qui vous a permis de retoucher le texte et le rendre à son meilleur; voici venu le moment de le soumettre aux éditeurs. Il est recommandé d’accompagner votre envoi d’une lettre de présentation ainsi que d’un synopsis. Voici quelques aspects à privilégier dans votre approche.

1) La personnalisation de votre lettre

Lorsque vient le temps de rédiger votre lettre de présentation, il vaut mieux éviter d’expédier à tout vent une lettre générique en vous adressant de manière très impersonnelle « à qui de droit ».

La quête d’un éditeur doit se concevoir un peu comme la recherche d’emploi; il faut s’appliquer à personnaliser les approches et bien démontrer qu’on a pris la peine de se renseigner sur l’entreprise avant d’entrer en contact avec la personne responsable de prendre les décisions. On a déjà vu une lettre débutant par « Cher Monsieur l’éditeur », alors qu’en fait c’est une femme qui occupait le poste en question; ce n’est pas, faut-il le souligner, du meilleur effet…

2) La justification de votre intérêt

Manifestez votre intérêt pour les particularités de cette maison d’édition et faites valoir en quoi celle-ci rejoint votre intérêt. Expliquer clairement pourquoi vous avez choisi cet éditeur : plus vous en saurez à son sujet, plus vous serez à même de lui faire voir en quoi votre manuscrit s’insérerait bien dans sa ligne éditoriale.

Pour ce faire, prenez la peine de visiter le site web de la maison d’édition afin d’y recueillir les précisions nécessaires non seulement au sujet du nom de la personne à qui adresser votre envoi, mais aussi concernant le type d’ouvrages publiés, le genre privilégié, les collections, etc., et si cette recherche ne suffit pas, prenez la peine de demander des précisions par courriel ou encore par voie téléphonique. Assurez-vous de frapper à la bonne porte et d’offrir un ouvrage qui convient vraiment à cet éditeur.

Lire aussi : « CINQ erreurs à ne pas commettre dans votre lettre adressée aux éditeurs »

3) L’efficacité de votre texte

Ne faites pas l’erreur de rédiger une lettre de présentation qui soit trop longue et qui passe par mille et un détours avant d’en arriver à l’essentiel. Une seule page devrait suffire. Allez droit au but, soyez concis, efficace. C’est une belle occasion de démontrer que vous savez distinguer le superflu de l’essentiel ce qui, pour l’éditeur, sera sans doute de bon augure quant au contenu de votre manuscrit.

Fignolez votre lettre avec autant de minutie que votre manuscrit. Sachez bien tourner les phrases et donner à voir votre habileté à communiquer; n’en faites pas trop, cependant, ce serait une erreur que de tenter d’en mettre plein la vue. Soyez authentique, franc, honnête, efficace et surtout… ne manquez pas de rester modeste.

4) L’intérêt et la pertinence de vos propos

Votre lettre de présentation constitue une belle occasion de mentionner vos réalisations passées en lien avec l’écriture (publications de livres ou de textes dans des revues, prix, distinctions ou implications littéraires, etc.).

Par ailleurs, si vous jouissez d’une audience particulière (à la radio, dans un regroupement quelconque ou sur les réseaux sociaux par exemple), et que cela fait de vous une personne influente, ou encore que cela contribue à votre crédibilité quant au sujet de votre ouvrage, il est recommandé de le laisser savoir d’emblée à l’éditeur. De même, si votre ouvrage traite d’un thème d’actualité, il serait bien de mettre cet aspect en valeur.

5) La conviction dont vous ferez preuve

Vendez surtout l’intérêt de votre manuscrit plutôt que vous-même. Il peut bien sûr être justifié, tel que mentionné ci-haut, de faire connaître vos réalisations passées, mais l’objectif de votre lettre et du synopsis doit demeurer celui de faire valoir la pertinence de l’ouvrage que vous soumettez.

Votre texte doit être pertinent, convaincant. Rappelez-vous que le synopsis de roman est à l’adresse de l’éditeur ce que la quatrième de couverture est à l’adresse du lecteur; l’un comme l’autre doit entraîner le goût de la lecture. Soyez vendeur!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close