fbpx

Impressionner le lecteur

Tout auteur qui planche sur un texte cherche à produire un effet chez le lecteur. Il souhaite laisser en lui une empreinte. Pour ce faire, il doit déployer différentes stratégies narratives, qui peuvent s’avérer plus ou moins conscientes, bien sûr, mais aussi, et surtout, pour y parvenir il gagne à prendre conscience du fait suivant:

Rien ne marque davantage le lecteur que lorsque la lecture consolide en lui ce dont il avait l’intuition, mais ne savait pas identifier et dénommer clairement, avant de l’avoir vu révélé sous votre plume.

Entre ignorance et clairvoyance

En effet, ce n’est pas tant par la divulgation de réalités qu’il ignorait jusque-là que le lecteur se voit impressionné —car persiste toujours dans son esprit un doute raisonnable, même infime, qui le garde de crier trop hâtivement au génie; son jugement reste donc suspendu, tout au plus sera-t-il intéressé, voire dans le meilleur des cas fasciné par ce qu’il lit— mais davantage par la dénomination éclatante, on ne peut plus lucide et explicite, de cette chose dont il avait vaguement conscience mais ne savait pas cerner ni désigner avec clairvoyance. C’est alors que surgit cette lumière, et que s’imprègne en lui cette forte et singulière impression de révélation qui le portera ensuite à recommander comme telle, à tout venant, la lecture de cet ouvrage qui lui semblera contenir la vérité absolue, du moins la sienne, qui l’enfermait jusque-là dans une forme d’incommunicabilité de par l’incapacité dont il souffrait de pouvoir l’évoquer lui-même.

Aux grands mots les grands remèdes

Gardez-vous bien de soumettre au lecteur des phrases très ampoulées et un vocabulaire de grand dictionnaire dans le but de lui en mettre plein la vue; tout au contraire cela ne saura éventuellement que l’ennuyer, et lui procurer le détestable sentiment de n’être pas assez intelligent pour saisir ce qui semble lui échapper. Au final, il risque de trouver sa lecture un peu pédante.

Adressez-vous plutôt à l’intelligence du lecteur, révélez-la lui en mettant habilement en mots cette réalité qu’il saura reconnaître comme étant la sienne. C’est le travail de l’écrivain que d’exprimer avec brio ce que le commun des mortels se sent incapable de formuler.

En vous sommeille le sommelier

Nul besoin de chercher très loin LA réalité à révéler. Il n’y a pas si longtemps, lors de mon voyage au Guatemala, je donnais en exemple à mon ami Alberto — un brillant sommelier guatémaltèque rencontré à Antigua, qui me parlait de son projet d’écriture qu’il voulait rendre à son meilleur — son aisance à maîtriser le vocabulaire œnologique.

Il en va de même pour l’écrivain, lui ai-je fait remarquer, car le commun des mortels a beau prendre connaissance ce lexique spécialisé, et jeter un œil à la sémantique qui s’y rattache, il n’en demeure pas moins malhabile à analyser et apprécier les caractères visibles et olfacto gustatifs du vin. Il a besoin de l’expertise du connaisseur pour porter à son attention telle ou telle caractéristique dont la subtilité manque de passer inaperçue si ce n’est de cet analyste chevronné qui le lui fait remarquer. Il a besoin de lui pour éveiller, guider son appréciation. Aussi, si le sommelier lui demande quel est ce petit goût subtil qu’il perçoit en lampant le vin, restera-t-il probablement muet ou bredouillant — tiraillé par cette impression paradoxale de très bien reconnaître ce goût, mais de se trouver incapable de l’identifier en bonne et due forme — jusqu’à ce que le professionnel lui révèle qu’il s’agit en fait de l’arôme de tel fruit ou de telle essence; il s’exclamera alors, dans un grand éclat de voix : « Oui, bien sûr! C’est ça, exactement ça! Je le savais… » et il rira de bon cœur, en trinquant avec le sommelier, avec qui soudainement il se sentira le complice et l’égal, dans ce partage de connaissances et d’appréciation.

Alors, amis écrivains, voyez-vous… il ne tient qu’à vous maintenant de trinquer avec le lecteur.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close